123 cesarienne
Bienvenue sur le forum 123 césarienne
Vous pouvez des a présent vous inscrire
si cela n'est pas fait ou vous enregistrée si vous déjà membre de ce forum
Je vous remercie de votre visite et encore bienvenue sur 123 césarienne ces a vous maintenant de décidée de vous inscrire ou pas admin


Pour toutes celles et ceux qui se sentent concernés par la césarienne, qui ne se contentent pas d'entendre l'important c'est que la maman et le bébé aillent bien !!
 
AccueilS'enregistrerRechercherFAQConnexion

Ouvrir le tchat dans une popup.

Partagez | 
 

 NEWSLETTER DE LA SEMAINE 45

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
avatar

Messages : 1138
Réputation : 10
Date d'inscription : 30/03/2009
Age : 31
Localisation : 17400 VERVANT

MessageSujet: NEWSLETTER DE LA SEMAINE 45   Jeu 5 Nov - 15:08

Prévisualisation
Destinataires : Administrateurs
Sujet : LES ALLERGIE


NEWSLETTER DE LA SEMAINE 45

Comment tenter de prévenir le risque d'apparition ?
L'allergie
Une alimentation sous surveillance

L ALLERGIE

les réactions allergiques sont des réactions du corps non appropriées, c'est-à-dire une réaction de défense de l'organisme à une attaque qui n'existe pas en réalité. Les symptômes révélateurs d'une allergie sont multiples : eczéma, urticaire, troubles digestifs ou difficultés respiratoires pour les plus répandus. Certaines règles d'hygiène et d'alimentation peuvent permettre de limiter les risques d'allergies. Il faut faire particulièrement attention en cas d'antécédents allergiques.

Un environnement sain

La maison est le lieu de prédilection des allergènes. La poussière dans la moquette et sur les meubles, les poils du petit animal préféré des enfants et l'édredon en plumes sont à l'origine des allergies les plus courantes. Pour limiter cette invasion vous pouvez aérer chaque jour les pièces, laver les meubles plutôt que de les épousseter et utiliser un aspirateur. Des protège-matelas anti-acariens et des draps changés chaque semaine peuvent réduire également la propagation des acariens.

Les principaux allergenes environnementaux

Les acariens et autres poussières :

Microscopiques et invisibles à l'oeil nu, ils envahissent nos maisons. Les premiers trouvent refuge dans les tapis, les rideaux, les matelas et même dans les peluches de bébé. Les poussières, quant à elles, envahissent l'air et restent en suspension. On les inhale alors facilement. Les réactions allergiques sont donc essentiellement respiratoires : rhinite chronique, asthme, avec un nez congestionné et des yeux larmoyants.

Le pollen :

Les pollens sont des grains microscopiques transportés par le vent ou les insectes. Ceux qui entraînent des réactions allergiques viennent des mauvaises herbes, du foin, du gazon et d'autres graminées. Les périodes les plus propices aux allergies sont d'avril à juin, et de septembre à octobre. Les symptômes les plus courants de ces allergies sont un nez qui coule, des éternuements et des yeux rouges.

UNE ALIMENTION SUR SURVEILLANCE

Faire découvrir à bébé de nouveaux aliments est un moment magique. Par des grimaces ou des sourires, sous vos yeux amusés, il partage ses découvertes culinaires. L'alimentation de bébé est précieuse pour sa santé et pour prévenir les risques d'allergie, il est prudent d'être progressif. Ainsi, lorsque vous débutez la diversification alimentaire, pas avant quatre mois et le plus souvent autour de cinq à six mois, ne donnez qu'un seul aliment nouveau à la fois à bébé. Cela vous permettra d'identifier plus facilement les éventuelles allergies alimentaires. Il est aussi conseillé de ne pas faire entrer les aliments réputés allergènes trop tôt dans la diversification.

La loi oblige les fabricants de produits alimentaires infantiles, sensibilisés aux risques d'allergie alimentaire mais aussi d'intolérance, à mettre en place un étiquetage clair qui permet d'identifier d'éventuels ingrédients auquel bébé peut être allergique. La présence de lait et de ses dérivés par exemple, ou encore de soja et de ses dérivés de gluten, d'épices et de céleri est ainsi signalée. En cas d'antécédents familiaux, il est recommandé de retarder le début de la diversification au moins à 6 mois. Dans tous les cas, parlez-en à votre pédiatre : il vous conseillera sur les aliments à introduire dans les repas de votre enfant et sur les quantités. Les premiers signes d'une allergie alimentaire sont généralement cutanés. Restez vigilant lorsque bébé mange un nouvel aliment, et consultez rapidement un médecin si des symptômes apparaissent.

Les principaux allergene alimentaire:

Le lait de vache:

Il s'agit de l'allergie la plus fréquente chez le nourrisson, mais elle peut survenir à tous les âges. Elle débute généralement au moment du sevrage de bébé et se manifeste par des troubles digestifs (diarrhée et vomissements) mais aussi un eczéma ou un urticaire dans les cas les plus courants. En cas d'allergie au lait de vache, il convient d'exclure de l'alimentation de votre enfant tous les produits laitiers et leurs dérivés (yaourts, crème …). Votre médecin vous conseillera sur les produits appropriés. Pour éviter les risques de carence, il peut-être conseillé de choisir une eau riche en calcium et d'augmenter la ration journalière en fruits et légumes. Votre pédiatre pourra vous conseiller, si bébé n'est pas allergique au soja, de remplacer le lait de vache par une préparation infantile à base de protéines de soja; sinon, il vous prescrira des produits spécifiques adaptés. Il faut noter que cette allergie disparaît progressivement en général.

Le gluten:

Le gluten est une protéine végétale contenue dans certaines céréales (seigle, blé, orge, avoine) et leurs dérivés (pâtes, biscuits, pain). Certains nourrissons (environ 1 sur 2000) peuvent présenter une intolérance au gluten, qui se manifeste par l'apparition de diarrhées avec arrêt de la prise de poids et des ballonnements abdominaux: c'est la maladie coeliaque. Si tel est le cas, parlez-en à votre médecin qui vous conseillera sur les produits appropriés.

L'oeuf de poule:

Dans l'oeuf, les allergènes sont principalement contenus dans le blanc, mais pas seulement. Il n'est pas recommandé d'introduire le blanc d'oeuf avant un an dans l'alimentation de bébé. Comme pour le lait de vache ou l'arachide, l'oeuf intervient dans la composition de nombreux produits alimentaires, mais aussi dans certains vaccins (oreillons, grippe…). Les symptômes de l'allergie à l'oeuf peuvent être respiratoires (asthme) ou cutanés (eczéma ou urticaire). Dans l'alimentation de votre enfant, pour lui apporter des protéines, remplacez les œufs par de la viande, des poissons gras ou des céréales et des légumes secs.

L arachide:

L'arachide est une légumineuse utilisée dans l'industrie alimentaire. Elle entre dans la composition d'aliments soit sous sa forme initiale, soit sous forme de dérivés tel que l'huile. Les manifestations de l'allergie à l'arachide sont le plus souvent : un urticaire, un eczéma ou un oedème. Comme pour la plupart des allergies, le risque d'un choc anaphylactique n'est pas exclu.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Cet email vous a été envoyé par un administrateur de "123 cesarienne" - http://123cesarienne.gonzesse.org

_________________




Revenir en haut Aller en bas
http://123cesarienne.gonzesse.org
 
NEWSLETTER DE LA SEMAINE 45
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
123 cesarienne :: ARTICLES :: CULTURE-
Sauter vers: